impressum | plan de situation | contact
Evaristo Pérez

D’origine catalane, Evaristo Perez découvre le jazz avec Michel Bastet, Enrico Pieranunzi et
Franco D’Andrea. Ce pianiste genevois est un passionné de dialogues entre champs
musicaux. Féru d’improvisation, il affectionne la liberté structurée en trio.

Biographie

Passionné de rencontres dans plusieurs champs musicaux, le pianiste genevois d’origine
catalane Evaristo Pérez découvre le jazz avec Michel Bastet, Enrico Pieranunzi et Franco D’Andrea. Il
met en pratique une vision large de cette tradition musicale, affectionnant entre autres, la liberté
structurée en trio. Il poursuit, de plages solitaires en périples collectifs, le chemin menant à une
approche personnelle des musiques d’improvisation.

Actif également dans la pédagogie musicale, enseigne le jazz au Conservatoire Populaire de Musique Danse et Théâtre de Genève.


Né en Suisse en 1969 d’une famille originaire de Barcelone. Diplômé du Conservatoire de Genève,
découvre le jazz à l’AMR avec Michel Bastet, puis se perfectionne en Italie avec Franco D’Andrea,
Enrico Pieranunzi et Paolo Fresu, ainsi qu’en Suisse avec Misha Mengelberg, Fred Hersh et Marc
Copland. Participe comme pianiste à divers projets musicaux (jazz, latin jazz, chanson, pop) avec notamment Alondra, JazzOrange, Fanfare du Loup, Brico-Jardin, Diana Miranda, Erik Truffaz et Bob Harrisson.


Travaille dans le domaine du théâtre avec le Théâtre du Loup, la Revue de Genève et la Compagnie
Manufacture. A joué au Montreux Jazz Festival, Cully Jazz Festival, Paléo Fesival, L’AMR aux Cropettes (Genève), Tollwood Festival (Munich), Rome Jazz Festival, Rythmus Festival (Porto), Madrid Jazz Festival.


Après une dizaine disques comme sideman, il enregistre avec son propre trio le CD « Why » (avril
2009) qui alterne compositions personnelles et standards jazz et y invite Ohad Talmor (sax tenor, New York). « Pourquoi Why ? Tout simplement parce qu’Évaristo Pérez y déploie une musicalité rare, que ce soit dans le sublime Nicole, aux harmonies evansiennes, ou encore dans Les moutons volants ou le subtil et décalé Tous les chats sont gris. Dans chaque morceau, on est au coeur du vivant, du sensible, de l’essentiel. On pense à Keith Jarrett ou Bill Evans pour les envolées lyriques. Mais il ne faut pas écraser Pérez sous les références inutiles. Sa musique déploie ses propres ailes. Et ces ailes nous emmènent loin et très haut. » Jean-Michel Olivier (mars 2010) S’en suit une tournée européenne (Suisse, Espagne, Portugal) en 2011. Sortie également en 2011 d’un nouveau CD avec la chanteuse Soraya Berent « Undividualism » (Unit Records).« Evaristo is a dynamic player who has his own approach to the music. I suggest you check him out ! » Marc Copland (sept. 2009)

Pianiste

En savoir plus

Voir son site internet >